Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Messages : 484
Date d'inscription : 14/03/2017
Age : 17
Voir le profil de l'utilisateurhttp://owly.forumactif.com

Save Me [Reprise Dogzer]

le Lun 17 Avr - 10:51
(Reprise du RP Dogzer)

Contexte :

En 2019, de nouvelles élections présidentielles ont eu lieu dans la péninsule d'Hong Kong. Au bord du gouffre, les citoyens ont à l’unanimité élu le représentant qui leur semblait le mieux, sans se douter que celui-ci n'était autre qu'un pantin de la Mafia. C'est ainsi que le pays s'est peu à peu fermé au monde pour devenir une dictature où seuls les plus riches peuvent survivre.

Seulement eux ? Pas si sûr. Il existe un moyen pour les pauvres de ne pas sombrer. Le pays propose d'intéressants prêts, ils sont attractifs, semblent honnêtes et permettent aux politiciens de faire tourner l'économie. C'est sans doute pour ces raisons que la majeure partie de la population se laisse prendre au jeu, empruntant d'imposantes sommes à l'Etat.

Jusque-là, tout va bien. Enfin, ça, c'est avant que les pauvres ne puissent plus rembourser ces crédits qui les ont tant séduits.

Une deuxième chance ? Un temps supplémentaire ?

Non, aucune de ces solutions n'est proposée. Lorsque les habitants se retrouvent criblés de dettes, une seule solution s'offre à eux : se vendre.

Dès son arrivée au pouvoir, la Mafia a mis en place un système très astucieux, sous forme d'agence. Celle-ci est connue de tous, certains aiment la fréquenter pour satisfaire leur moindre envie, tandis que d'autres préféreraient ne jamais avoir à s'y rendre.

Pour les personnes surendettées, il suffit de se rendre, de gré ou de force, à cette agence nommée Private Blossom, afin d'y remplir un formulaire. Une fois ce dernier signé, le citoyen passe officiellement au statut de Doll. Il ne lui reste alors plus qu'à attendre qu'un(e) riche entrepreneur(euse) qui deviendra son Owner ne vienne l'acheter, remboursant ainsi sa dette. Ils remplissent ensemble un contrat sur lequel il est stipulé que le Owner aura tous les droits, aussi bien physiques que moraux, sur la Doll ce qui les lie alors pour une durée indiquée sur le-dit contrat. La Doll devra alors une obéissance totale envers son Owner, sous peine de briser les règles du contrat, ce qui entraîne alors une exécution pour l'exemple.


Persos :

Jinhyun :

Jinhyun, 16 ans, fait partie avec sa famille de la classe la plus pauvre de la ville. Il ne s'en était jamais plaint, sachant que malgré le manque d'argent, sa famille était heureuse. Cependant, quand le gouvernement s'est mis à proposer des prêts, ses parents ont sauté sur l'occasion, pensant essayer de lancer une affaire qui, malheureusement, a échoué. Le seul moyen de rembourser était de devenir Doll. Une réunion de famille amena à la conclusion que c'était lui qui devait partir. Alors, il rejoignit l'agence.
(Je me rends compte que j'ai toujours été nulle pour les inscrip' en vrai x))

Dakho :

Dakho, 19 ans
(aura sa jolie description quand il apparaîtra dans le RP)

JiHo :
JiHo (Oui son vrai nom,désolé les ZicoNova x)) est un jeune homme de 18 ans. Issu d'une famille aisé, il a toujours vécu dans le luxe et fut durant sa scolarité l'exemple parfait de l'élève naïf et arrogant, préférant vivre imprudemment aux côtés de ses amis plutôt que de construire une vie solide et à l'image de celle de ses parents. Néanmoins, il est évident que ceux-ci ne laissèrent pas leur fils ainsi faire et employèrent donc la manière forte après plusieurs tentatives vaines de le raisonner.
JiHo à la porte, l’adolescent s'installe donc avec Kwan, son meilleur ami.

Kwan:
Kwan est un jeune homme de 19 ans. Son enfance baignée dans les quartiers insalubres, il a rapidement pris conscience d'un monde différent auquel il s'est attaché. Appartenant autrefois à un gang à présent dissous, le jeune homme a tissé une grande amitié frôlant les liens fraternels avec Jiho qui vis à ses côtés dans son petit appartement reculé.
avatar
Admin
Messages : 484
Date d'inscription : 14/03/2017
Age : 17
Voir le profil de l'utilisateurhttp://owly.forumactif.com

Anciens postes Dogzer

le Lun 17 Avr - 11:12
1:
Jinhyun soupira en voyant ce que serait sa chambre jusqu'à temps que quelqu'un se décide à l'acheter. Elle était plutôt petite et ne contenait que le stricte nécessaire : une table basse et un lit ainsi qu'une minuscule salle de bain adjacente qui comportait une cabine de douche, un lavabo et des toilettes.
Il était arrivé dans la matinée et, le temps de remplir toutes les formalités et la paperasse, il était déjà quinze heures. L'adolescent songea au fait qu'il ne pourrait pas voir sa famille pendant un bout de temps sans pouvoir éprouver autre chose d'autre que du soulagement. Il les détestait tellement en ce moment qu'il aurait été capable de les frapper s'ils étaient venus. Pourtant, il adorait ses parents. Mais, comme personne ne pouvait vraiment aller travailler pour cette agence et devenir une Doll, ils avaient donc fait une réunion qui amena aux conclusions suivantes : Sa mère portant un enfant ne pouvait pas le devenir, son père était celui qui ramenait de l'argent à la maison donc ça ne pouvait pas être lui non plus et son petit frère de quatre ans était bien trop petit pour ça. Il ne restait alors plus que Jinhyun et son jumeau Junhong. Jusque-là, ils étaient inséparables. Toujours fourrés ensembles. Ils ne pouvaient pas vivre l'un sans l'autre. Mais ils n'eurent pas le choix. Des deux frère, Junhong avait toujours été le plus doué en tout. Jinhyun n'en avait jamais été jaloux car après tout, il s'agissait de son jumeau adoré. Malheureusement, à cause de cette facilité dans tout ce que Junhong entreprenait, les parents n'avaient pas hésité cinq minutes sur lequel des jumeaux donner à l'agence et, bien qu'il n'en montra rien, Jinhyun en fut profondément blessé. Il se sentait juste trahi. Ce n'était pas le fait de devenir une Doll pour sauver sa famille qui le gênait, ce qui l'avait fait pleuré toute la nuit, c'était le fait que personne n'avait hésité pour dire que c'était lui qui devait partir.
Secouant la tête pour ne plus penser à ça, le garçon entreprit de poser sa valise et de s'asseoir sur le lit, ne pouvant qu'appréhender sa nouvelle vie.


-Trois as, deux rois.
-Aish... Vas-y j'arrête là, tu me pique tout mon fric.
JiHo jeta ses quatre misérables cartes sur la table tout en levant ses fesses du sofa dépareillé alors que son ami allumait une cigarette, un sourire moqueur aux lèvres. Cela ne servirait en rien d'entamer une nouvelle partie pour perdre une nouvelle fois, cet imbécile heureux trichait bien, beaucoup trop. Un jour, il le prendrait sur le fait et lui ferait bouffer ses cartes.
Ouvrant le frigo, il en sortit deux bouteilles en écoutant la radio d'une oreille distraite tandis que le brun fronçait légèrement les sourcils en faisant de même. L'aîné se redressa en tirant sur sa cigarette pour enfin recracher la fumée.
-T'en achèterait toi ?
-De quoi ?
-Une doll.
-Une pute, ouais.
-C'est de la merde leur truc.
Jiho haussa les épaules et posa une des deux bouteilles sur la table en ouvrant la sienne qu'il abandonna rapidement, la glissant dans la main du plus vieux. Ce dernier haussa les sourcils en voyant son meilleur ami enfiler ses chaussures et sa veste en fausse fourrure noire.
-Où tu vas ?
-Faire les courses.
Kwan n'eut pas le temps d'en placer une que la porte se refermait sur un cadet visiblement pressé de sortir.
Le gamin mit les mains dans ses poches et descendit rapidement les escaliers, se dépêchant de rejoindre les rues insalubres du quartier. D'après ses souvenirs, sa destination ne se trouvait pas très loin, cinq, six rues plus loin tout au plus. Ainsi, il pressa le pas, tourna à droite à la première intersection mais s'arrêta tout de même en vue de l'agence. Kwan allait le tuer, vraiment. Hésitant puis pestant contre le sérieux de ce dernier, il traversa la rue. Ça allait lui apprendre voler l'argent de ses potes et puis ça lui servira.

Jinhyun tournait en rond dans sa chambre. Il ne savait pas quoi faire et son frère jumeau lui manquait horriblement. Cette sensation de solitude s'emparait de son être et lui serrait le cœur. Il avait envie de pleurer. Sans Junhong, il n'était pas sûr qu'il arriverait à survivre. Il avait besoin de lui à un point que personne ne pouvait s'imaginer. Son jumeau, c'était son oxygène ; sa raison de vivre, sa dose de bonheur et encore bien plus. Comment pourrait-il sourire sans lui ? Pourtant, il allait bien falloir s'il voulait avoir une chance d'être acheté et ainsi de rembourser les dettes de sa famille. De cette famille qui semblait d'ailleurs n'en avoir rien à faire de lui vu qu'ils l'avaient presque mis à la porte de sa propre maison, abandonné à des hommes aux regards lubriques qui ne devaient pas avoir des idées très catholiques dans la tête.
Décidant d'arrêter de broyer du noir, l'adolescent sortit de la pièce et descendit les quelques étages qui étaient réservés aux Doll pour rejoindre le bar où ses congénères et de futurs Owner venaient se saouler. Ou se désaltérer, tout dépendait de la façon dont le voyait.


Pénétrant à l'intérieur de la salle, un sourire vint étirer le coin de ses lèvres. Ses cheveux noirs en bataille, son long manteau frôlant ses tibias, il traversa la salle ,balançant légèrement la tête au rythme de la musique ,s'arrêtant de temps en temps pour regarder sans gêne les dolls de la têtes aux pieds.
Le garçon finit par s'arrêter au bar, commander un verre et croiser les jambes en ramenant le pan de sa veste en arrière, ne quittant pas des yeux les jeunes hommes qu'il n'avait pas observés plus tôt.

Jinhyun était au bar, discutant légèrement avec une autre Doll. Un garçon aussi. Ce dernier avait la vingtaine et était ici depuis trois jours. Personne ne l'avait encore acheté. Mais il ne perdait pas espoir, surtout après si peu de temps, car il devait à tout prix rembourser les dettes de sa famille, son père étant mort et sa mère trop faible pour pouvoir survivre aux traitements qu'ils risquaient de subir. Cette dernière phrase fit trembler Jinhyun. C'est vrai qu'il n'y avait pas vraiment penser jusque-là mais, s'il appartenait à une personne, il y avait de grandes pour qu'il en souffre, que ce soit moralement ou physiquement. Après tout, aucune personne avec un tempérament gentil o quoi que ce soit dans le genre ne viendrait acheter une Doll...

Ses yeux sautillant de personne en personne, Jiho finit par se redresser soudainement en faisant claquer son verre sur la surface de bois dans un "Jésus !" bien prononcé. Se levant un grand sourire aux lèvres, il trottina de trois pas, s'éloignant du bout mais se rapprochant de deux jeunes Dolls qui lui convenaient parfaitement notamment le plus jeune des deux. Brun, aux traits fins et délicats, vraiment enfantins.
Jiho s'étira donc et se glissa à leurs côtés, ses yeux soulignés d'un trait de khôl bleu électrique rivés sur sa proie.
-Yahoooooooo~

Jinhyun sursauta violemment à cause du nouvel arrivant et dut s'accrocher au bar pour ne pas tomber du tabouret. L'adolescent posa une main sur sa poitrine, tentant de se remettre du choc sous le rire de l'autre Doll. Alors, celle-là, il ne s'y attendait pas mais alors vraiment pas du tout. Qui était le taré qui s'éclatait à faire peur aux gens comme ça ?! Pour répondre à sa propre question, il tourna son regard vers Jiho, l'observant discrètement. Il avait bien une tête à être un peu dérangé lui. Enfin, plutôt un look. Malgré ce qu'il pensait, le garçon se força à sourire au moins légèrement pour lui faire plaisir. Après tout, ce serait peut-être son futur Owner.

Le jeune homme sourit un peu plus, fier d'avoir réussi son petit effet, et s'approcha, se penchant légèrement en avant de façon à ce que son visage soit pile en face de celui du plus jeune. Levant une main, il finit par lui ébouriffer les cheveux et le prendre par la main en sautillant, regardant autour de lui.
-Où est-ce que je dois payer ?~ Ah!
Tirant sur le poignet du brun afin de le rapprocher de lui, Jiho passa un bras autour de ses épaules et se dirigea rapidement vers le fond de la salle, poussant sans ménagement la porte du bureau.

Jinhyun avait du mal à aligner une pensée cohérente depuis quelques secondes. Il en était désormais sûr, ce type était fou. Malgré cela, le fait qu'il lui ait ébouriffé les cheveux l'avait un peu beaucoup rassuré. Il n'avait pas l'air si méchant que ça en fait. Il stoppa quelques instants ses réflexion quand Jiho se posa la question d'où est-ce qu'il fallait payer. Ah ? Donc il allait être vendu si rapidement ? Il ne savait pas vraiment si c'était une bonne chose ou pas. Déjà, il n'était pas tombé sur un vieux pervers en manque et, ça, il devrait s'en réjouir. L'adolescent se tendit légèrement quand l'homme le prit contre lui mais ne fit aucune remarque. Il savait qu'il risquait de devoir s'y habituer.
Un homme en costume cravate était dans le bureau, remplissant ce qui semblait être des papiers administratifs. Il sourit en voyant les deux personnes entrer. Voilà qui sentait l'achat d'une Doll.


Il abandonna les épaules du plus jeune, reprenant possession de son poignet. Toujours être sur ses gardes, on ne sait jamais. Il avait trouvé le gamin parfait et il ne le laisserait pas filer si facilement. S'asseyant en un bond sur la chaise faisant face au bureau, le buste en avant alors que sa main libre se posait sur la surface lisse, il pointa le plus jeune du doigt sans perdre son éternel sourire de dégénéré.
-Combien pour lui ? Gratuit ?

L'homme sourit. Décidément, la Doll allait devoir supporter un sacré énergumène qui n'avait pas l'air de vouloir la lâcher si on considérait que le futur Owner n'avait toujours pas lâché le poignet du garçon. L'homme regarda ce dernier.
-Ton nom ?
-... Park Jinhyun monsieur.
-Bien.
Il fouilla dans ses fichiers et tendit le dossier à Jiho. Le prix à payer était assez élevé mais rien de vraiment aberrant par rapport aux autres Dolls.
-Voilà le prix pour votre Doll monsieur. C'est à payer comptant dès maintenant.

Hochant la tête au prénom du plus jeune, il parut tout de même déçu de ne pas l'avoir gratuitement mais prit tout de même la feuille pour enfin fourrer une main dans sa poche. Vide. Il la plongea alors dans l'autre poche elle aussi vide. Soupirant, grommelant, il leva ses fesses de la chaise et vida les poches de son baggy pour enfin reprendre son sourire, billets en main. Il compta l'argent et le tendit à l'individu lui faisant face.

L'homme sourit et empoigna l'argent. Il sortit ensuite du dossier un contrat qu'il signa avant de le tendre à Jinhyun qui fit de même puis à Jiho pour qu'il suive le mouvement. L'adolescent se triturait nerveusement les doigts, ne pouvant malgré tout s'empêcher à ce qui allait arriver ensuite. L'avenir lui semblait vraiment incertain maintenant. Qu'allait-il lui arriver ?
Des hommes toquèrent puis déposèrent les effets personnels du garçon dans la salle avant de ressortir sans un mot. Les nouvelles allaient vite ici.

 
Jiho s'empara donc du contrat avant de le signer d'un geste fluide, hésitant à rajouter une étoile. Il en fit finalement trois petites sur le côté droit et reposa le document sur le bureau en se relevant, affichant une mine radieuse et bien fière. Au diable Kwan, ce gamin lui appartenait.

L'homme reprit ensuite le contrat avec un sourire vainqueur puis en fit trois photocopies : une pour lui, une pour la Doll et une pour l'Owner. L'originale irait au grand patron de tout ce trafic. Il donna les papiers à tout le monde et annonça ensuite d'une voix chantonnante :
-La Doll vous appartient désormais officiellement monsieur.
Pour sa part, Jinhyun regarda Jiho, se demandant où est-ce qu'il allait l'emmener. Il avait déjà pris ses affaires, qui étaient d'ailleurs un peu lourdes.


Le garçon sourit et tourna la tête en direction du plus jeune pour enfin prendre possession de ses valises et de se diriger d'un pas rapide vers la sortie, bien pressé de retrouver le petit appartement avec un nouvel occupant.Il commença d'ailleurs à lui chercher un surnom tout en marchant, les énumérant un à un à haute voix ,passant des plus simples aux plus étranges.
-Jin', ... Jyjy, ... J-Kitty..., HelloJJ... Anhw...Chaton ! Yeah Chaton, ça va chaton ? ♥

Jinhyun le regarda sans vraiment comprendre. C'étaient quoi tous ces trucs que disait son Owner ?
-... Euh...
Il ne voulait pas risquer de répondre "Oui" ou "Non" avant d'être sûr du résultat qu'il allait avoir par un de ces simples mots. Il faut dire qu'avec un Owner aussi spécial que semblait l'être le sien, il pouvait se poser des questions, non ? Il espérait au moins que tout se passerait bien...

2:
Enfin arrivés, Jiho gravit les escaliers quatre à quatre manquant à plusieurs reprises de se prendre les pieds dans sa veste. Il la souleva donc et ,arrivé à destination prit une grande inspiration en donnant un coup de pied dans la porte d'entrée, l'ouvrant dans un fracas pas possible.
-TIGROU!~~
-Putain Jiho la porte !
Le garçon ignora ce point et entra en posant les affaires de la Doll près du canapé sous les yeux ronds de son colocataire qui ouvrit puis referma sa bouche à plusieurs reprises pour finalement s'apprêter à demander ou plutôt crier son désir d'explications. Il fut cependant coupé par son meilleur ami qui repassa un bras autour des épaules de Jinhyun, le faisant avancer.
-C'est mon chaton !
-HEIN ?

Jinhyun avait baissé les yeux sur le sol, trouvant alors ses chaussures très intéressantes. Alors, en plus d'avoir été acheté par un dérangé, ce dernier n'avait même pas prévenu son coloc' de son arrivée ? En plus, vu la tête du ledit coloc', ça n'avait pas l'air de lui faire vraiment plaisir. C'est vrai qu'il y a mieux comme surpris quand même... Enfin bon, celui-là au moins avait l'air un minimum normal, c'était déjà ça de gagné, n'est-ce pas ?
 
Kwan se leva et fit quelque pas, semblant débattre intérieurement avant de s'arrêter et d'observer son ami.
-C'était ça tes "courses" ?
-Bah… Si je te l'avais dit...
-WU JIHO !
JiHo lâcha le plus jeune dès qu'il vit son meilleur ami s'approcher dangereusement de lui. Les deux bras tendus, prêt à repousser l'ennemi, il sourit nerveusement.
-Ya-yah...Tigrou, t'es pas fâché ...hein ?
-Viens là que je te refasse le portrait !

L'adolescent sa taisait, cherchant à se faire oublier bien qu'il y ait peu de chance que ça marche étant donné qu'il était la raison même de la dispute des deux colocataires. D'ailleurs, si le-type-dont-il-ne-connaissait-pas-le-nom pouvait éviter de défigurer son Owner, se serait bien quand même. Parce qu'il avait un peu peur de subir sa mauvaise humeur lui après. Mais il ne pouvait pas intervenir, il le savait. On ne lui avait pas encore vraiment expliquer les règles alors il ne savait pas ce qu'il avait le droit de faire ou pas. Et il allait essayer d'éviter l'exécution pour l'exemple pour une broutille hein.
 
Le brun poursuivit Jiho une bonne quinzaine de minutes, le suivant de près alors que ce dernier sautait du canapé à la porte de la chambre qui se trouvait non loin. Néanmoins, l'Owner en ressortit en grimaçant alors que Kwan lui tenait l'oreille droite .
-Aïe AïE, Tigrou !
-Rôh tais-toi toi ! On ramène pas de gens comme ça chez moi !
-Mais- !
-Préviens !
Le plus vieux lâcha la pauvre oreille de son cadet et croisa les bras en le regardant, soupirant.
-Qu'est-ce que tu comptes faire ?
-Le garder !
-Jiho si tu os-
-Mais il prendra pas de place !
-Tu le compare à une chaise ou quoi ?!
-Non mais Kwaneuh, tigrouuuu, s'il te plait ! Promis je mangerais plus tes ramens !
-hm. Tu peux pas le rendre ?
-Non.
-Au premier écart vous êtes tous les deux virés de chez moi, compris ?
-Oh my god, my friend, i love you !
-Ouais, ouais. Bah ! En attendant range tout ça hein.

L'adolescent les regardait toujours. Il n'osait pas bouger, tournant à peine la tête pour suivre la course-poursuite entre Kwan et Jiho. Il grimaça pour son Owner quand celui-ci se fit attraper par l'oreille. Il savait que ça faisait mal. La dispute continuant, il eut le plaisir - ou pas - d'apprendre que son deuxième nouveau colocataire se prénommait Kwan. Voilà déjà une question de moins qu'il devrait poser. La dispute se terminant, il comprit qu'il n'avait pas intérêt à faire un pas de travers s'il ne voulait pas finir à la rue. Il retint un soupir. Ça commençait bien.
 
Jiho rangea (si ce n'est jeta) les affaires du plus jeune dans la chambre du plus âgé qu'il occupait depuis qu'il avait emménagé tout en exposant les mérites de son "Chaton" passant de sa bouille, citons, "Digne d'Hello Kitty: si mignonne et si innocente qu'il lui croquerai bien les joues jusqu'à l'os" à son silence quelque peu dérangeant mais très intéressant. Kwan leva les yeux au ciel, préférant le laisser parler dans le vide, et invita le plus jeune à faire comme chez lui. De toute façon, il allait vivre ici à présent.

Jinhyun se contenta simplement de s'asseoir sur le canapé, semblant décider à ne pas en bouger avant un petit bout de temps. Il ne comprenait tout simplement pas pourquoi le plus âgé l'avait invité à faire comme chez lui. Il était une Doll après tout, non ? Normalement, il était censé répondre à tous les désirs de son Owner. Alors pourquoi est-ce qu'on ne lui demandait rien ? Pourquoi est-ce qu'on le laissait simplement faire comme chez lui ? Il écouta ce que disait son acheteur à son colocataire. Ce n'était que des compliments à son égard et il ne savait pas si c'était bon signe ou pas. Techniquement, oui, mais avec l'énergumène qui lui servait d'Owner, il n'était plus sûr de rien.

Kwan alias Tigrou, ouvrit un placard et en sortit un sachet de nouilles ainsi que quelques épices puis retira une barquette de crevettes du réfrigérateur.
-T'aurais quand même pu faire de vraies courses.
Jiho haussa les épaules tout en s'asseyant dans le canapé, croisant les jambes et ramenant le plus jeune contre lui, une main sur sa cuisse. Bah, il irait le lendemain, il y aurait bien assez de nourriture pour au moins aujourd'hui, non ?

Jinhyun se tendit légèrement mais n'en montra rien, se contentant d'accepter le contact. Il n'avait pas l'habitude d'être touché de la sorte donc ça le mettait un peu mal à l'aise mais bon. De toute façon, il n'avait pas le choix. Cette conclusion le fit se détendre, bien que ça soit étrange. S'il n'avait pas le choix, alors autant que ça soit agréable pour lui aussi. Il se blottit donc légèrement contre Jiho, en profitant pour quémander un peu de ce réconfort donc il avait cruellement besoin depuis ce qu'il considérait désormais comme un abandon et une trahison de la part de ses parents.

Le garçon passa alors une main dans les cheveux du plus jeune, caressant légèrement sa cuisse alors que son meilleur ami s'activait aux fourneaux, remuant et assaisonnant les nouilles qu'il accompagna bientôt de crevette.

L'adolescent ne disait rien et ne bougeait plus, confortablement blottit contre le plus vieux. Il se sentait relativement bien ici. Il avait enfin un peu de réconfort et, s'il fermait les yeux, il arrivait presque à s'imaginer dans les bras de son frère. Profitant de cet instant de calme, il observa calmement l'endroit dans lequel il se trouvait tout en respirant doucement l'odeur du futur repas. Il avait déjà faim alors que Kwan n'avait toujours pas dit qu'il était l'heure de manger. Retenant un soupir, il espéra qu'il pourrait bientôt manger.

-Tigrou ? ~
-Tu l'a acheté pour ça ?
-S'il est consentant c'est bon.
-Yah !
Jiho grimaça face au regard noir que lui lançait son colocataire mais ses lèvres s'étirèrent suite à quelques mots du brun.
-Tu laveras les draps.

Jinhyun sursauta en comprenant de quoi parlaient ses colocataires. Bon, il aurait dû se douter que Jiho l'avait acheté pour ça mais bon, ça lui faisait quand même un peu beaucoup peur. Il n'avait encore jamais eu de rapport de ce genre et ne s'était jamais demandé s'il en voulait ou pas, trop occupé par les problèmes d'argent de sa famille pour se préoccuper de choses si futiles selon lui. Il avait son frère, ça lui suffisait. Mais, maintenant, il se dit qu'il aurait mieux fait d'avoir sa première fois avec quelqu'un qu'il aimait et qui l'aimait vraiment plutôt qu'avec son Owner. Mais il ne pouvait pas refuser maintenant. C'était trop tard pour avoir des regrets.

Les nouilles et les crevettes sautées assaisonnées et cuites, Kwan sortit trois paires de baguettes et trois assiettes qu'il remplit pour enfin apporter le tout sur la table basse. Il s'assit ensuite à côté de Jiho et entama son repas. Le (j'ai failli écrire "timbré" adieu) coloré prit donc l'assiette posée devant lui et fit comme son ami.

Jinhyun se détacha alors de Jiho pour regarder la nourriture que Kwan avait apporté. Son ventre gargouilla. En même temps, cela allait faire une bonne journée qu'il n'avait pas mangé à cause de tout ce qui c'était pas. Malgré cela, il rougit du son qu'avait produit son ventre et commença à manger sans trop se précipiter sur la nourriture pour éviter de se rendre malade. Il sourit sans vraiment s'en rendre compte. C'était bon ! En même temps, ses colocataires avaient sans doute plus de moyen que ses parents pour assaisonner donc c'était un peu normal qu'il préfère cette nourriture-là à celle sans goût qu'il y avait chez lui.

Les deux garçons mangèrent, Jiho se levant en sautillant pour se resservir tandis que Kwan allumait tranquillement la télévision afin de regarder une émission musicale (Music bank yah ♥).

Jinhyun continuait calmement de manger, savourant un repas qu'il trouvait vraiment bon. Il observait aussi Jiho et Kwan du coin de l’œil. Malgré toute la gentillesse donc Jiho avait fait preuve depuis qu'il l'avait acheté, il restait méfiant. Qui ne le serait pas dans sa situation ? Quand le plus âgé des trois garçons alluma la télévision, il planta immédiatement son regard dessus, arrêtant même de manger. Chez lui, il n'y en avait pas. L'appareil coûtait déjà cher et l'abonnement aux chaînes n'étaient vraiment pas mieux. C'était la même chose chez presque tous les pauvres donc, en fait, c'était la première fois qu'il regardait la télévision. C'est pour cela que ses yeux ne bougeaient plus et que, lui, semblait complètement hypnotisé par ce qu'il y avait à l'écran.

En entendant la voix des chanteuses de son duo favori, Jiho se dépêcha de revenir s'asseoir, passant au-dessus du dossier du canapé, un sourire aux lèvres pour rapidement ouvrir la bouche et ne plus bouger, les baguettes en suspend devant ses lèvres.
-Yah, c'est une robe ça ?
-J'opte plus pour une combi transparente.
Les deux garçons penchèrent la tête sur le côté tandis que la jeune chanteuse se déhanchait aux côtés du rappeur avec lequel elle collaborait.
Ils finirent néanmoins par secouer la tête lorsqu'elle termina son couplet.
-C'est chaud en ce moment.
-Ouais.

L'adolescent laissa un sourire fleurir sur ses lèvres en écoutant la musique. Inconsciemment, il secoua légèrement la tête de gauche à droite et pianota avec ses doigts sur sa jambe au rythme de la musique. Il écoutait aussi d'une oreille distraite la conversation des deux amis. Franchement, la tenue ou la mise en scène l'importait peu pour ce style de chanson, seule la musique et la voix des chanteuses, chanteurs, rappeuses ou rappeurs l'importaient car, après tout, c'est à la base pour entendre ça et non voir tout le reste qu'on écoutait de la musique.

3:
Ils regardèrent un long moment, abandonnant leurs assiettes sur la table basse. Aux alentours de seize heure, Kwan se leva en s'étirant pour enfin enfiler une veste et ses chaussures sous un haussement de sourcil de son ami auquel il répondit :
-Bah, les courses. Les vraies. 'Faut bien les faire, ya plus rien dans le frigo.
-Anhw... Okay. Tigger ?
-Oui, oui je sais, tes gâteaux.
Jiho sourit et se tourna vers le plus jeune.
-Toi ? Tu veux un truc ?

Jinhyun regarda Jiho, surpris qu'on lui demande son avis. Bah, il n'allait pas s'en plaindre après tout. Il sourit alors et prononça ses premières paroles depuis qu'il était arrivé ici, dans le lieu où il vivrait pendant un bon bout de temps.
-... Il n'y a rien de particulier... Enfin, rien qui me vient là... Donc je ne pense pas avoir besoin de quelque chose.
Il avait failli s'embrouiller encore longtemps avec les mots, étant déjà de caractère timide mais il avait réussi à reprendre contenance. Bon, plus qu'à faire ça dès le début des phrases maintenant !


Ils hochèrent donc la tête et Kwan sortit, refermant la porte derrière lui. Jiho s'étira alors et s'étala sur le canapé, posant sa tête sur les cuisses du plus jeune, la tête tournée vers la télévision. Oui, autant dire qu'il était à l'aise.

Jinhyun rougit légèrement en voyant la position qu'avait choisi Jiho pour s'installer. Déjà qu'il n'avait pas vraiment l'habitude des contacts physiques, si son Owner prenait déjà ses aises après si peu de temps ensemble, il risquait d'avoir du mal à s'y habituer pour la suite. Mais il savait que c'était une partie de son "travail" et qu'il n'avait aucunement le droit de refuser, montrer son désaccord ou le repousser pour la simple raison qu'il n'était pas à l'aise. Donc il allait se forcer à s'y habituer.

Il regardait donc la télévision.

L'adolescent finit par ne plus se préoccuper de Jiho et replongea son regard sur la télévision, se sentant à nouveau captivé par cette chose qu'il n'avait jamais eu la chance d'avoir chez lui. L'émission musicale allait bientôt toucher à sa fin donc il profitait le plus possible des performances qu'il voyait à l'écran et qui étaient, pour la plupart, vraiment géniales. Il faut dire que le niveau de chant ou de rap ne laissait pas à désirer !

Il regardait, gigotant de temps en temps pour rajuster son bandana tombant sur son front.

Jinhyun observa pendant quelques secondes son Owner. Il trouvait la couleur de ses cheveux un peu bizarre, d'un brun tirant sur le bleu foncé selon la luminosité. Peut-être qu'il avait fait une teinture ? Ça lui semblait étrange de naître avec une telle couleur. Mais rien n'était impossible donc pourquoi pas ? Cependant, il n'osait pas lui poser la question de peur de se faire rembarrer et de passer pour un idiot. Donc, il se tut et replongea son regard sur la télévision.

Kwan n'était pas là, cela faisait une bonne quinzaine de minutes qu'il était parti, il devait sûrement ne même pas être arrivé à l’épicerie. Tant mieux. Un sourire étirant le coin de ses lèvres [gros pervers blblbl], ses yeux se posèrent sur le visage du plus jeune.
-Chaton ? Approche.

Jinhyun détacha son regard de la télévision et jeta un regard surpris à son Owner. Comment voulait-il qu'il l'approche encore plus vu leur position ? L'adolescent prit quelques secondes pour réfléchir à la question, ne quittant pas des yeux le plus âgé. Finalement, la réponse vint d'elle-même quand il remarqua enfin le sourire de Jiho. C'est donc docilement et bien qu'un peu tendu qu'il pencha son visage vers celui de son Owner.

Soulevant son buste, il plongea sur les lèvres du plus jeune, les happant pour finalement appuyer plus sincèrement, passant une main derrière sa nuque.

Le garçon faillit avoir un mouvement de recul dû à la surprise, bien qu'il se soit préparé à ce qu'il se passait. Mais il avait réussi à le réfréner juste à temps pour ne pas vexer et/ou énerver son Owner qui, il en était presque sûr, se serait fait une joie de lui trouver une punition adaptée à son manque de docilité. D'autant plus qu'il était devenu normal qu'un Owner et une Doll aient ce genre de relation. Alors il n'avait vraiment aucune excuse pour refuser ce baiser.
Les lèvres de Jiho étaient douces et, malgré sa peur, il en arriva à apprécier ce contact. Cependant, il dut prendre sur lui pour appuyer plus franchement sur les lèvres de son aîné, ne se sentant pas vraiment à l'aise avec ce genre de choses.

Heureux de recevoir une réponse, il se redressa un peu plus sans lâcher les lèvres du plus jeune, passant sa langue dessus, les mordillant dans un sourire en coin alors qu'une de ses mains glissa sous le t-shirt de son Doll.

L'adolescent frémit au contact de la main chaude de son Owner sur sa peau fraîche. Son aîné lui mordillait les lèvres et il finit par ouvrir légèrement la bouche pour laisser passer un léger gémissement dû aux caresses de Jiho. Le garçon se laissait faire, complètement ignorant dans ce domaine. Plus les secondes passaient et plus il se sentait dominé par son acheteur. Il savait ce qui allait arriver ensuite. Ça lui faisait un peu peur. Beaucoup même. Mais il ne pouvait pas s'empêcher de vouloir plus de contact. C'était agréable de sentir qu'on faisait attention à lui.

Il détacha ses lèvres des siennes et se leva, attrapant son poignet pour lui faire suivre le mouvement direction la chambre du propriétaire de l'appartement, l’excitation montant rapidement. Il voulait le dévorer, littéralement, là, tout de suite, dans l'immédiat.

Jinhyun se laissa simplement guider par Jiho, ne connaissant pas du tout l'appartement et ne sachant donc pas où se trouvait la chambre que le plus âgé voulait absolument atteindre. Sa peur monta d'au moins d'une dizaine de degré quand il prit soudainement conscience de ce que son Owner allait faire dans cette chambre avec lui. Bien qu'il ait apprécié les contacts précédents, il n'était pas sûr de vouloir celui-ci. Il était bien trop effrayé pour ça. Cependant, il ne pouvait pas faire grand-chose pour empêcher ça. Il allait juste devoir souffrir en silence. Parce qu'il savait qu'il allait souffrir. Il n'était pas innocent à ce point. Et, vu comme il était tendu, ça allait être difficile.

Scellant à nouveau leurs lèvres après avoir retiré sa veste, il les abandonna rapidement pour poser ses mains sur les hanches de son Doll à même sa peau, sous son t-shirt. Sa main droite descendit doucement, lentement le long du ventre du plus jeune, titillant la frontière de son jean tout en murmurant à son oreille d'une voix suave :
-Détends-toi~

- - - - -CENSURE - - - - -

JiHo ferma les yeux, tentant de reprendre une respiration plus stable.

L'adolescent était allongé à côté de son Owner, essayant lui aussi de reprendre une respiration normale. Et de se remettre de ses émotions. Pendant un moment, il avait vraiment eu peur. Et, bien que cette sensation ait rapidement disparue par la suite, il avait tout de même besoin de se calmer. Il ne put s'empêcher de remercier mentalement son Owner, trop épuisé pour le faire en ouvrant la bouche, pour ce que ce dernier avait accepté de faire pour ne pas le forcer. Il ne sait pas dans quel état il serait sinon. Il bénissait la Terre entière de ne pas être tombé sur un vieux pervers en manque qui n'en aurait rien eu à faire de ses sentiments et de ses doutes. Oui, vraiment, il était quand même bien tombé avec Jiho.

Jiho se mordit la lèvre inférieure et tourna la tête sur le côté, regardant son Doll puis le matelas qu'il avait bien trop souvent trouvé vide après ce genre de choses. Après tout, ils ne faisaient que s'amuser, jouer. Exactement comme maintenant. Pourtant, le coloré préféra mentir, imaginer qu’ils, lui et Jinhyun, ne jouaient pas comme toutes ces fois. Peut-être parce que le plus jeune restait ? Certainement. Ainsi, ses deux bras entourèrent ce corps si fin qu'il eut peur de le briser et le serra contre lui, ses paupières se fermant d'elles-mêmes.

Jinhyun se blottit immédiatement contre le plus âgé, ayant bien besoin de ce sentiment de sécurité pour le moment. Et cette impression de ne pas être seul après leur ébat, d'être autre chose qu'un simple jouet suffisait à remplir ce rôle. Pourtant, il lui semblait que son Owner aussi avait besoin de ça. Peut-être avait-il lui aussi besoin de ce réconfort ? Il n'en savait rien et n'oserait jamais demander. Pourtant, luttant contre le sommeil, il sentit le besoin de dire une simple phrase. Une simple preuve de sa confiance envers Jiho.
-... Je... Ça ne me gênerait pas d'être... En dessous... La prochaine fois...
En effet, le fait que l'aîné l'ait laissé être au-dessus avait suffi à lui faire comprendre que ce dernier ne faisait pas cela pour le simple plaisir de le faire souffrir. Il recherchait son plaisir à lui aussi et ça le rassurait. La peur qui l'avait assailli au début était partie. Et c'est sur cette dernière pensée que l'adolescent s'endormit paisiblement, confortablement blottit contre son Owner.


-Hein ?
Jiho rouvrit les yeux, se redressant sur un coude pour pouvoir poser son regard surpris sur le plus jeune. Endormi. Le coloré soupira. Il ne s'attendait pas à cette phrase, vraiment pas. A vrai dire, il l'aurait laissé garder cette place, au-dessus, cela ne le gênait plus. Il en était même arrivé à être un semblant un effrayé d'occuper la place dominante ; par peur de lui faire mal, de briser ce petit être si jeune, si pur, si beau.
Un sourire étira ses lèvres qu'il déposa doucement sur le front de son désormais protégé qu'il serra ensuite contre lui en caressant ses cheveux. Aujourd'hui, après ceci, il se permettait de briser la frontière de la douceur, d'en user un peu car il savait qu'après son réveil, Kwan sera là, le temps reprendra son court normal et il priera pour à nouveau entendre son cœur battre.

4:
Jinhyun s'était plongé dans un rêve de ce qu'il pouvait désormais appeler "passé". Un simple rêve qui lui rappellerait à son réveil qu'il n'avait plus droit au bonheur que pouvait apporter une famille. Un simple rêve qui suffirait à faire disparaître son sourire quelques instants après son réveil. Mais il ne dirait rien. Parce que ce n'était pas la peine. Ce n'était pas ce simple rêve qui allait lui faire regretter d'être tombé sur un Owner qui se souciait de lui. Il se savait chanceux et, pour rien au monde, il ne laisserait son maître pour un autre.
Deux enfants jouent tranquillement ensemble sur les trottoirs d'une rue pauvre et polluée. Deux garçons, des jumeaux. L'un tombe par terre à cause d'un trou dans le sol. Aussitôt, le second le rejoint en criant son nom. Après un examen sommaire de la blessure, il est décidé de ramener le premier chez eux pour désinfecter la blessure. Une fois cela fait, le garçon indemne sort de l'alcool. Ils n'ont rien d'autre. C'est trop cher. Et il ne faut vraiment pas que la blessure s'infecte car ils n'ont pas les moyens de payer un docteur. Alors le second tente de soigner le premier qui tente de retenir ses cris de douleurs en se mordant les lèvres. Mais il tiendra. Il ne veut pas faire de peine à son frère.

Nous n'aurions pu qualifier en aucun cas ses illusions. Ni rêve, ni cauchemar, il erre ; encore et toujours dans une immensité parfois noire, parfois blanche .Il hère ici comme dans un labyrinthe sans autre sortie que l'espoir. Il hère sans savoir s'il parviendra un jour à y voir autre chose que cette étrange lumière agaçante dont il se lasse. Bizarrement, il ne ressentait aucune fatigue à se tenir debout, aucun sentiment, aucune émotion. Même la curiosité apparue lors de ses premiers songes avait disparue.
Sans cesse, il tournait en rond, ne sachant même plus son nom et, alors que la lumière devenait plus dense, il se réveillait, toujours.
Ainsi, une même lumière pourtant très différente lui brûlant les paupières le tira des bras de Morphée. Regardant l'heure indiqué sur l'écran de son portable après s'être redressé, le jeune homme soupira. Kwan était certainement rentré. Jiho massa ses tempes et se leva en repoussant la couverture recouvrant son corps - depuis quand y avait-il une couverture sur eux ? - et se rhabilla avant de sortir de la petite pièce après un dernier regard sur le plus jeune.

Jinhyun dormait toujours. Il sembla être légèrement dérangé par l'absence de Jiho mais ne se réveilla pas, encore trop épuisé pour ouvrir les yeux. Son rêve se poursuivait.
La séance de ce qui c'était avéré être une véritable torture pour le garçon blessé se termina. L'aîné prit le plus jeune dans ses bras et le berça doucement, tentant de faire disparaître les larmes de douleur qu'il voyait couler le long des joues de son frère.
-Chut... C'est fini... Désolé Jinhyun...
-... J'ai mal...
-Oui mais ça va passer... Tout fini toujours par passer... Et puis je suis là moi...
-Moui...
Quelques minutes plus tard, la douleur était oubliée et les jumeaux tranquillement installés dans ce qui semblait avoir été un canapé dans une autre vie.


Kwan était bel et bien rentré, avait certainement eut le temps de ranger les courses en vue des sachets vides, et s'était installé dans le canapé, semblant regarder la télévision.
Jiho ouvrit sans un mot une des portes des placard et en sortit un verre qu'il remplit avec de l'eau du robinet tandis que son colocataire se levait et s'appuyait au dossier du canapé tout en le fixant.
-T'as dormi avec lui.
Jiho ne répondit pas, se contentant d'avaler une gorgée de son verre.
-Tu lui as demandé ?
-Commence pas.
-Réponds.

-Je serai toujours là Jinhyun...
L'adolescent se réveilla presque en sursaut sur cette dernière fois. Il haletait légèrement. Un regard autour de lui lui rappela alors où il était et ce qu'il s'était passé. Sans qu'il ne puisse les arrêter, les larmes lui montèrent aux yeux. Ça ne faisait même pas une journée qu'il était ici que son frère lui manquait déjà. Il ne savait pas s'il tiendrait longtemps à ce rythme. Il avait besoin de son frère, c'était une évidence pour lui. Bien qu'il soit tombé sur un bon Owner, il avait juste envie de retourner voir son jumeau. Mais il ne le pouvait pas. Et ça le rendait malade.

Ils s'étaient regardé, longuement et Jiho avait fini par émettre un léger rire nerveux en retournant nettoyer sa tasse, stipulant que son colocataire, Tigger, était le pire humoriste de la planète, que cet air sérieux n'était pas drôle.
Le dit "pire humoriste" soupira, grognant un certain "On en reparlera" puis reprit sa place dans le canapé face à l’émission de télévision qu'il regardait.

L'adolescent mit son avant-bras gauche sur ses yeux, tentant de contrôler ses émotions. Il n'avait pas le choix, il devait contrôler ses sentiments s’il voulait tenir le coup loin de son frère. Il sécha rapidement les larmes qui lui étaient montées aux yeux et se redressa doucement. Il entendait du bruit dans le salon et un regard au réveil lui permit de se rendre compte que Kwan était sûrement rentré depuis le temps. Jinhyun soupira puis se rhabilla et quitta silencieusement la chambre, se dirigeant vers la pièce à vivre.

Jiho ne cessait de jeter des coups d'œil furtifs sur son aîné qui regardait - sans vraiment le faire - la télévision. Ils n'avaient pas prononcé un seul mot depuis leur discussion et cela commençait à l'agacer. Le coloré soupira, détournant enfin le regard pour le poser sur le plus jeune occupant de l'appartement. Un doux sourire étira ses lèvres mais il secoua la tête, se reprenant. Surtout rester comme avant.

Jinhyun arriva toujours aussi silencieusement dans la pièce. Personne ne le remarqua, les deux autres habitants de l'appartement étant bien trop occupés à... Bouder (?) pour faire attention à lui. Jiho tourna enfin le regard et le vit. Il lui sourit doucement, ce que le plus jeune s'empressa de faire aussi, bien qu'un peu plus timidement. Cependant, le sourire du plus âgé s'effaça rapidement tandis qu'il semblait essayer de se reprendre, au plus grand étonnement de l'adolescent qui ne comprenait pas l'attitude de son Owner.

Entourant les épaules du garçon, il regarda son colocataire, un sourire crispé aux lèvres.
-On sort !
Kwan releva la tête et le regarda, étonné. Il hocha tout de même la tête.
-Rentre avant sept heure sinon tu te débrouille pour la bouffe.
-Ouais.

Le garçon sursauta en sentant la main de Jiho se poser sur son épaule. Lorsque ce dernier prévint Kwan qu'ils sortaient, il ne sut pas vraiment s'il était heureux ou non de cela. D'un côté, il était heureux de sortir un peu mais, d'un autre, il avait l'impression que son Owner faisait cela pour éviter son ami, ce qui rendait l'atmosphère un peu tendue. Enfin, d'après lui. Mais il ne dit rien et alla docilement mettre ses chaussures.

Il enfila les siennes ainsi que sa veste. C'était étrange. La façon dont il l'évitait, la façon dont Kwan se taisais et acquiesçait ne faisant que le fixer avec cet imperceptible air de défi, comme s'il posait un pari à prendre sur une mine. Es-tu réellement capable d'à nouveau le faire ?
Jiho regarda une dernière fois le brun qui s'était allongé sur le canapé, la tête soutenue par son avant-bras, les yeux rivés sur la télévision.

L'adolescent mit tranquillement sa veste, imitant Jiho. En fait, il était heureux de partir. L'atmosphère de la pièce le rendait de plus en plus mal à l'aise et il avait peur de se mettre à suffoquer sous peu tellement la tension, cependant presque imperceptible en apparence, l'oppressait. Bien qu'il ne soit pas là depuis longtemps, il sentait nettement que quelque chose n'allait pas. Il y avait un problème. Il ne savait pas encore lequel mais il y avait un problème. Et ce problème-là l'étouffait. Déjà qu'il avait du mal avec son nouveau statut, ce qui se passait ne faisait qu'empirer les choses.

La porte fut ouverte et son corps attendait déjà le plus jeune dans le couloir de l'immeuble, pressé de retrouver l'air frais qui le ferait enfin inspirer grandement.

Il suivit rapidement en prenant bien soin de refermer la porte derrière lui. Ce ne fut qu'une fois dehors qu'il put à nouveau respirer librement, loin du trop-plein d'ondes négatives qu'envoyaient les deux colocataires s’ils étaient dans la même pièce. Mine de rien, ça ne faisait pas du bien de se retrouver avec deux personnes en pleine crise à côté de vous. Surtout que Jinhyun avait toujours eut tendance à bien ressentir les émotions des autres et à les intégrer à sa propre personne. C'était bien simple, si quelqu'un pleurait pour quelque chose de grave, même s'il ne connaissait rien de l'histoire ou s'il ne connaissait pas la personne, il pleurait lui aussi.

Il le regarda un bref instant et se dépêcha de descendre les escaliers menant au hall qu'il traversa, poussant la porte et sortant.

Jinhyun suivait doucement son Owner, en profitant pour observer un peu les alentours, ce qu'il ne pensait pas à faire en arrivant ici. En même temps, il avait d'autres interrogations en tête que celle de l'environnement dans lequel il allait vivre. L'adolescent sortit donc à son tour de l'immeuble en regardant un peu partout, comme pour analyser son futur lieu de vie. La lumière du soleil et l'air frais de l'extérieur lui firent un bien fou et il soupira d'aise. Il ne savait pas où ils allaient mais il était bien dehors.

-Ohw, putain c'est qu'il tape ce con.
Clignant des yeux face à la luminosité bien plus grande que celle présente dans l'appartement, il mit sa main droite dans la poche de son grand manteau noir, levant son avant-bras jusqu'au niveau de ses yeux, leur épargnant d'en supporter davantage pour au moins quelques secondes, le temps qu'ils s'y habituent. Ceci fait, il entama sa marche, inspirant longuement, profitant de l'air frais.

Il avait souri à la remarque de Jiho mais n'avait rien dit, se contentant encore de simplement montrer que la phrase l'avait amusé. Et puis, franchement, il était content que le soleil tape. Il aimait ça. La plupart des personnes préféraient avoir trop froid que trop chaud parce qu'elles pouvaient encore se couvrir après. Lui aimait le soleil et la chaleur. Avoir trop chaud ne le dérangeait pas mais il haïssait le froid. L'adolescent sortit rapidement de ses pensées pas très intéressantes et suivit son Owner.

Les yeux se posant un peu partout, il se ravissait à l'idée de sortir librement ainsi. Non pas qu'il ne le faisait jamais, au contraire, mais c'était différent cette fois-ci. Il n'était ni seul, ni accompagné de Kwan, juste avec Jinhyun et cette pensée le fit sourire. Des rues non pas éclairées par des lampadaire mais bien par les rayons du soleil, un décor différent, loin des bars et tout ce qui s'en suit, un garçon adorable dont il aurait presque oublié l'identité de Doll... C'était agréable. Très.

Il regarda son Owner, un peu surpris de son comportement. Il avait l'air vraiment heureux de sortir. Restait-il chez lui les autres jours ? Ou alors, l'idée de sortir avec lui lui faisait plaisir. Mais il avait du mal à imaginer que ce soit l'une ou l'autre hypothèse. Il ne pouvait pas s'imaginer que quelqu'un ne sorte quasiment jamais ou qu'il soit heureux d'être avec lui. L'adolescent avait, pour sa part, l'habitude d'être dehors. Il adorait ça. Il faut dire que son chez lui n'était pas très grand et qu'on s'y sentait vite oppressé. Donc, avec son frère, ils sortaient très souvent pour faire tout et n'importe quoi, que ce soit pour se balader, faire des blagues, faire du sport, s'amuser. Ils passaient vraiment leur vie dehors.

Ils passèrent près d'un magasin à la façade beige et noire où la grande porte vitrée était surplombée par un long écriteau plat indiquant le nom de la boutique de vêtements. Trois d'entre eux, exposés devant les yeux des passants, avaient attiré l'œil du jeune homme aux cheveux colorés et il s'y était précipité à l'intérieur de la dite boutique, un sourire aux lèvres, en entrainant Jinhyun par le poignet.

L'adolescent se laissa entraîner par son aîné, curieux d'où ce dernier allait l'emmener. Il avait regardé un peu partout autour de lui durant toute leur marche, observant et essayant de retenir un peu les rues de cet endroit où il n'avait jamais mis les pieds et n'aurait jamais osé le faire car c'était bien au-delà de son niveau de vie. Il faut dire, que niveau loisirs, il y avait peu de chances que les gens de sa classe sociale puissent espérer avoir mieux que les sortis entre amis au bord de la rivière - polluée qui plus est. C'est donc tout sourire que la Doll suivit son Owner dans ce magasin.

Des allées d'articles se présentaient à chaque vendeur. Ils se présentaient tous par catégorie : Hiver, printemps, été, automne ; puis par sous-catégorie ou genre : T-shirt, veste, jean et ainsi de suite. Les couleurs vive étaient très présentes mais tout de même dominées par le noir, l’argenté et le doré. Un univers assez Bling Bling et complètement décalé. Ça lui plaisait.
Son corps se dirigea vers les vestes, guidé par ses pensées et son soudain goût pour l'esprit rock de l'une d'entre elle en cuir rouge. Oui, rouge. Bien flashy.

La Doll se laissait tout simplement faire, observant la boutique dans laquelle ils rentrèrent. Elle avait l'air assez cher quand même... Mais, après tout, si son Owner avait pu l'acheter, c'est qu'il avait assez d'argent pour fréquenter ce genre d'endroits, n'est-ce pas ? Il regarda quelques instants la main du plus vieux qui tenait son poignet et, sans vraiment savoir pourquoi, se mit à rougir en repensant à ce qui s'était passé quelques heures plus tôt. Cependant, il reprit bien vite ses esprits et regarda les vêtements. Il était émerveillé par leur style. Et ébahi par leur prix. Non, vraiment, il ne serait jamais venu dans un établissement comme ça avant d'être acheté. C'était vraiment trop cher pour les pauvres comme lui.

Il regarda le prix puis les taille, chercha d'autres colories et répéta ceci plusieurs fois avant de soupirer et de se gratter l'arrière du crâne. Il n'avait pas pris son portefeuille et même sa poche -où traînait généralement une ou plusieurs pièces ainsi que deux ou trois billets- était complètement vide. Plus rien ce qui lui valut une mine boudeuse et une gentille demande (afin de mettre ses choix de côtés jusque sa prochaine venue) au vendeur qui les regardaient d'un œil mauvais.

Jinhyun ne put s'empêcher de laisser un soupir s'échapper de ses lèvres sur lesquelles se formait un très léger sourire amusé. Décidément, son Owner était vraiment une tête en l'air. D'un certain point de vue, il faisait penser à un enfant. Un enfant qui agissait sous le coup d'une impulsion et sans vraiment réfléchir à ses actes. Peut-être était-ce d'ailleurs pour cela qu'il s'entendait si bien avec son colocataire ? Après tout, "les opposés s'attirent" paraît-il. Kwan devait être d'une grande aide à Jiho grâce à son caractère réfléchi. Enfin, tout cela n'étaient que de simples suppositions. L'adolescent était loin de connaître assez bien les deux amis pour pouvoir s'improviser psychologue avec eux.

-Tout le monde l'a toujours fait et personne n'est revenu les chercher.
-Mais...Ah...Hey, mon ami.
Jiho fit le tour de la caisse et passa un bras autour des épaules du vendeur qui le regarda, outré puis leva les yeux au ciel en croisant les bras alors que le jeune client le regardait en énumérant quelque nom de magasin.
-Ils ont tous mis de côté et ont tous eut des clients fidèles. Yah, my friend. Je promets. I promiiiise que je vais revenir les chercher. Hun ?
-Non.
-Hun-hun.
-Lâchez-moi Monsieur.
-On peut marchander !
-Monsieur ôtez votre bras de mes épaules.
-10 de plus ? 20 ?
-Monsieur.
-30 ? Je peux pas plus là.
Le vendeur ferma les yeux en soupira, massant ses tempes. Il releva les yeux vers le plus jeune des deux garçons.
-C'est toujours comme ça ?

Jinhyun sursauta quand le vendeur lui adressa la parole, ne s'y attendant pas le moins du monde. Il rougit légèrement et détourna le regard, ne sachant que répondre. Après tout, il ne connaissait Jiho que depuis quelques heures et, même s’il avait déjà un peu saisi comment se comportait son Owner, il ne se voyait pas répondre "Oui." au vendeur. Le plus âgé s'énerverait sans doute et lui ferait savoir en rentrant chez lui. Enfin, encore une fois, ce n'était que des suppositions. Après encore quelques réflexions, il osa enfin regarder le vendeur, le rouge n'étant toujours pas parti de ses joues, et se tritura nerveusement les doigts.
-... Je... Je ne sais pas... Ça ne fait même pas une journée qu'il... M'a acheté, ce dernier mot fut dit dans un murmure, mais... Je suis sûr qu'il reviendra acheter ces vêtements...


Le vendeur le regarda un long moment tout comme Jiho. Ce dernier donna une tape dans le dos du caissier qui toussota et écarquilla les yeux alors que le coloré s’exclamait que son Chaton avait raison et qu'il fallait le croire.
L'homme grimaça puis regarda le tas de vêtement pour enfin hocher lentement la tête.
-D'accord...D'accord. Je vous laisse trois jours. Seulement trois.
-Yeah!Thank you very much sir ! Je reviendrais les chercher~
Sur ce, Jiho fit un baiser volant à ses futurs acquisitions, serra vivement la main au vendeur et sortit de la boutique.

Jinhyun partit immédiatement à la suite de son Owner, se demandant ce qu'ils allaient faire maintenant. Peut-être allaient-ils retourner à l'appartement ? Après tout, si Jiho n'avait pas d'argent sur lui, il ne voyait pas l'intérêt de rester dans cette partie de la ville qui était entièrement dédiée au shopping. Ou alors, peut-être que son aîné avait prévu de faire quelque chose d'autres ? Parce que ce n'était quand même pas la meilleure idée du monde de vouloir partir faire des achats sans avoir d'argent avec soi. Quoi que son Owner était, d'après ce qu'il avait vu, bien capable de faire ce genre d'oublis.

Une fois à l'extérieur, il s'arrêta, parcourant la rue des yeux en fourrant ses mains dans ses poches. Une longue inspiration, un léger soupire. Il voulait marcher, partir, loin. Au moins le temps d'un après-midi. Néanmoins que feraient-ils, tous deux, dans ces rues bondées alors qu'ils n'avaient pas un sou ? Oui, il est vrai, plus loin -bien plus loin- se trouvaient de bonnes rues où l'argent n'était pas maître. Une petite virée serait la bienvenue.
Le coloré se tapa mentalement la tête contre un mur. Imbécile. Imbécile. Imbécile. Non, bien sûr que non. Il n'amènerait pas le plus jeune là-bas, même pour tout l'or et goodies Hello Kitty du monde.
Bien, rentrer était la seule option. Au moins, ils auront épuisé deux petites heures de leur vie à traîner à l'extérieur, sans le plus vieux des trois colocataires.
avatar
Admin
Messages : 484
Date d'inscription : 14/03/2017
Age : 17
Voir le profil de l'utilisateurhttp://owly.forumactif.com

Re: Save Me [Reprise Dogzer]

le Lun 17 Avr - 19:25
L'adolescent le regarda, lui demandant silencieusement leur prochaine destination. Le plus vieux semblait décidé à rentrer mais il n'était sûr de rien. Peut-être aussi que son Owner voulait aller récupérer de l'argent pour régler ses achats ? Il faut dire que Jinhyun se sentirait mal d'avoir assuré au vendeur que son compagnon viendrait payer ses vêtements si, au final, ce dernier n'en avait aucune envie. Il aurait l'air malin la prochaine fois qu'il viendrait. Enfin, si jamais ça arrivait.
Quoi qu'il en soit, il ne pouvait rien exiger vu sa situation et se contenta donc de se taire.
Contenu sponsorisé

Re: Save Me [Reprise Dogzer]

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum